BEL AIR

Pas de danse sous une pluie battante dans le Hollywood des années 20, ou maestria d’un prédateur et coup de théâtre sous le soleil brûlant de Mongibello : le mocassin est immortalisé par Fred Astaire dans Singin’in the Rain et Alain Delon dans Plein Soleil. Symbole d’une décontraction élégante, subtile et discrète, à la fois moderne et intemporel, le Bel Air constitue le must-have du parfait gentleman.

 En 1990, Pierre Corthay se lance dans l’aventure entrepreneuriale et fonde sa propre Maison, au numéro un de la rue Volney. Vingt-trois années plus tard, le créateur choisit de rendre hommage à ceux, qui, comme lui, ont toujours eu le goût du risque, la volonté d’entreprendre et le désir de créer un nouveau monde. Inspirée par l’image du self-made-man, la maison Corthay dévoile son interprétation du ‘pioneer’, et introduit le Bel Air, mocassin contemporain et versatile.

Cousu Goodyear, et conçu pour un pied solide et affirmé, le Bel Air est à la fois racé et affûté. Sa ligne élancée est spécialement conçue pour un confort optimal. Son plateau autorise différents assemblages; ainsi,  box, veau velours et vernis se combinent. L’Etoile, symbole de la Maison Corthay, est comme toujours apposée sur la semelle; on la retrouve également embossée sur le coin de chaque traverse, clin d’œil des artisans parisiens aux étoiles d’Hollywood Boulevard.