A L'origine, PIERRE CORTHAY

ARTISAN. ARTISTE. ENTREPRENEUR.

Pierre avant Corthay c’est l’histoire d’un esprit très tôt aventureux qui s’est nourri d’art et de soleil du Midi, tout près de Montpellier. Il hérite de sa grande tante céramiste Valentine Schlegel une sensibilité aux courbes et à la pureté des formes. Un éveil à l’artisanat le conduit à intégrer les rangs très exigeants des Compagnons du Devoir en 1979 et pour lesquels il engage un Tour de France auprès des meilleurs bottiers de l’Hexagone. Ce pèlerinage de la façon et des matières sur les routes de France attise le désir d’ailleurs de cet amoureux de la forme fasciné par le perfectionnisme et l’avant-gardisme de la culture artistique japonaise. 

CRÉATION DE LA MARQUE

1990. CORTHAY. 1,RUE VOLNEY.

En octobre 1990, Pierre prend ses quartiers au 1 rue Volney, et la suite d’un bottier tout aussi talentueux qui avait démarré en 1947, présageant d’un chemin tout tracé pour cette adresse qui n’a eu de cesse de célébrer le travail du cuir. Forgeant tout d’abord sa réputation sur une offre de souliers exclusivement sur-mesure, ses “souliers-bijoux” ne tardent pas à tomber dans l’œil avisé de Suzy Menkes - responsable des pages mode et luxe du New York Times - laquelle consacre un article qui scellera le futur prometteur de la Maison. Plébiscité par des clients exceptionnels, parmi lesquels le Sultan de Bruneï, Corthay n’en a pas fini de séduire.

En 2008, son ambition de faire naître les plus beaux souliers masculins est reconnue et dûment récompensée, lorsqu’il reçoit la distinction de “Maître d’Art” bottier pour homme du Ministre de la Culture française, dont il est à ce jour l’unique détenteur.

UN PRODUIT UNIQUE RECONNU

CONFORT. STYLE DISTINCTIF. QUALITÉ.

Un style distinctif, des lignes sculpturales et expérimentales, le “fuselage” du soulier Corthay emprunte aux mondes de l’automobile et de l'aéronautique. D’un coup de tranchet, il balaye un style convenu au profit d’un soulier racé qui l’ancre définitivement dans la contemporanéité. Tout cela sans oublier une notion maîtresse, le confort, qui est à la base de l’exercice du bottier. Les lignes remarquables, les peaux d’une extrême souplesse, autant que la finition irréprochable n’échappent pas aux acheteurs des Grands Magasins japonais qui souhaitent maintenant proposer les souliers de ce bottier innovant à leur clientèle.

Pour y parvenir, une seule solution : concevoir une ligne de prêt-a-chausser … et la produire !  La première étape est relativement aisée. Fort de nombreuses années d’expérience à sculpter les formes en bois de centaines de clients, Pierre a acquis une parfaite maîtrise des proportions de leurs pieds, si bien que les lignes d’une collection prêt à chausser sont rapidement dessinées. Alors une petite manufacture ouvre ses portes près de Paris pour réaliser les commandes qui affluent.

 

Les collections de la Maison font rapidement l’unanimité auprès de cette audience, adepte d’une qualité irréprochable, et sont désormais vendues à Tokyo et Osaka.  Dans le même temps en France, une collaboration avec le célèbre créateur Yohji Yamamoto permettra la rencontre de deux esprits en avance sur leur temps.

LE SOMMET COMME AMBITION

2010. NOUVELLE ÈRE. INTERNATIONALISATION.

En 2010, Pierre Corthay est rejoint par l’entrepreneur Xavier de Royère à la tête de la Maison. De concert, les deux hommes ambitionnent de réaliser le potentiel de la Maison en la plaçant au sommet.  C’est le début d’une nouvelle ère, celle d’innombrables succès, imposant l’ouverture du second poumon de la Maison en 2014 : la manufacture de Beaupréau-en-Mauges. En son sein, une équipe de dix-sept artisans passionnés s’appliquent à confectionner les plus beaux souliers du monde - des souliers hors du commun pour lesquels “ l’à peu près” n’a pas sa place. 

 

Les initiatives se multiplient à travers le Corthay Excellence Run notamment, qui consiste en un rallye automobile faisant la part belle aux voitures uniques tout en célébrant l’excellence artisanale française. La couleur et la patine sont invariablement célébrées dans les créations, de nouvelles matières sont mises à l’honneur (dont l’exceptionnel cuir de chameau), la Maison crée des emplois, s’attache à faire connaître son savoir-faire, sa créativité débordante et son innovation !

Dans le même temps, Corthay réalise sa première campagne de publicité avec le concours de l’auteur-compositeur Bryan Adams, reconverti à la photographie. En tête d’affiche, le célèbre esthète et propriétaire de la galerie Hamiltons de Londres, Tim Jefferies, ami de longue date de la Maison, suggère une transmission dans le temps quasi « sacrale » de ses souliers fétiches.

Désormais internationalement reconnue, la marque ouvre plusieurs magasins dans les principales places fortes du luxe (Londres, Beijing SKP en Chine, The Landmark à Hong Kong, Galleria en Corée du Sud, Isetan à Tokyo…) mais est également distribuée aux États-Unis par les très chics Saks Fifth Avenue et Neiman Marcus.

BOTTIER CONTEMPORAIN

INNOVATION. NOUVEAUX TERRITOIRES.

Depuis près de 30 ans, Corthay n’a eu de cesse de renouveler son offre à la lueur des nouveaux modes de vie de sa clientèle. En costume formel pour courir les rendez-vous professionnels, en smoking à l’occasion de galas chics, ou en tenue décontractée pour faire une pause le temps d’un week-end, l’homme Corthay a 1001 vies. 

Le style évolue, les codes changent, et les besoins se transforment. À la maison ou au bureau, le client s’habille de la même façon. Alors, la Maison accompagne ce changement, car être ‘bottier contemporain’ c’est faire les choses bien tout en restant ancré dans son temps.

C’est pourquoi en 2017, Corthay réinvente la décontraction à travers une gamme versatile et complète qui sied en toutes occasions sans aucunement altérer la qualité de ses produits. À cet égard, cette ligne plus souple porte les marques d’un savoir-faire bottier. Du choix des matières comme du travail de patine sur les baskets, mocassins souples ou encore la maroquinerie, transpire toute l’audace du bureau de création. 

 

Désormais trentenaire, la Maison a montré qu’elle est passée maître en matière de fabrication de produits d’exception; à n’en pas douter sa clientèle mesure ô combien elle est unique.